LA POLYDACTYLIE

Un chat possède normalement 5 doigts sur les pattes avant et quatre aux pattes arrière. Un chat polydactyle peut posséder jusqu’à sept doigts indifféremment à l’avant et/ou à l’arrière. Diverses variations de quatre à sept orteils sont communes, bien que chaque paire de pattes puisse ne pas avoir un nombre identique de doigts.

La polydactylie est plus fréquemment observée sur les pattes avant uniquement. Elle est plus rarement vue sur toutes les pattes ou uniquement sur les pattes arrière.
Cette particularité (et non tare !!) est congénitale. Elle est héritée génétiquement (transmission autosomique dominante à expression variable). Elle n’est pas associée d’autres mutation et n’a aucune autre conséquence sur la morphologie ou la santé du chat : elle n’est qu’esthétique.

Elle n’est ni mortelle ni dérangeante pour le chat et n’occasionne pas de boiterie. Certains développent au contraire une plus grande habileté. Par exemple, un chat possédant six doigts à l’avant (dont un orteil opposé aux autres comme le pouce d’une main humaine) pourra posséder une dextérité inconnue chez les chats non polydactyles, lui permettant par exemple de saisir des objets. Elle donne un aspect de « grosse patoune » particulièrement appréciée.
Deux formes de polydactylie sont principalement observées : la forme dite « en moufle » et la forme dite « en raquette » ou « Hamburger ». En général, chaque doigt supplémentaire présente son propre coussin terminal (au bout du doigt), et souvent des coussinets palmaires et plantaires (de paume) supplémentaires.

Cette caractéristique est acceptée par le LOOF dans la race Maine Coon et elle figure sur le pedigree : la lettre “P” pour les chats polydactyles aux pattes avant, et les lettres “PP’ pour les chats polydactyles aux quatre pattes sont ajoutées (par exemple Rilexine PP). A ce jour, les Maine Coon polydactyles peuvent concourir en exposition mais ne feront l’objet d’aucun titre

La polydactylie était en voie de disparition depuis les années 1970 : seuls 2% des Maine coon sont polydactyles. Depuis quelques années il semble que le nombre d’éleveurs travaillant avec le caractère polydactyle augmente et MCPI (Maine Coon Polydactyl International), une organisation internationale, a été constituée pour promouvoir et protéger cette caractéristique chez le Maine Coon

Patte en moufle

patte en moufle

Patte en raquette

patte en raquette